Mark@gement

un management humaniste tendu vers les clients

Rostand

Conscience

Beaucoup de mot concernant notre faculté de prendre conscience de quelque chose sont très ambiguës car ils ont de multiples connotations et en feuilletant un dictionnaire on constate qu'ils se renvoient souvent les uns aux autres sans que le total soit bien clair!

Etre conscient des tenants et aboutissants d'une situation pour déterminer comment y évoluer est une mission clé du manager. Pour éviter d'exprimer une pensée confuse avec des mots flous, on peut au moins essayer de se donner une définition simple de ces derniers et esquisser leur articulation.

Je retiens donc l'enchaînement et les sens suivants pour les huit mots ci-contre :
•    L'homme est constitué de deux composants : son corps physique qui le délimite et son âme qui l'anime. Cette dernière présente deux propriétés l'esprit et la sensibilité.
•    Notre "esprit" est le principe qui nous permet de générer des "idées" qui sont des représentations intellectuelles permettant de "connaître" des caractéristiques de l'objet concret ou abstrait objet de notre préoccupation
•    En utilisant notre faculté "d'intelligence" en réfléchissant, le "raisonnement" (réflexion sur ce que l'on sait pour être capable de juger) va nous permettre d'organiser les idées éparses en une "pensée" nous permettant de donner un sens clair à l'objet éclairant l'action à mener.
•    En poursuivant la réflexion on pourra atteindre le stade du "concept" qui sera une représentation générale et abstraite regroupant des objets similaires dans un ensemble exprimant notre "compréhension" et pouvant déboucher sur une théorie.

Tout au long de ce processus, notre conscience, faculté de l'homme de connaître sa réalité et de la juger,  devient de plus en plus aigue. Pour grandir encore, il lui faut aussi prendre en considération des informations provenant de notre sensibilité.

Le cerveau est la machine siège de ce déroulement. Ses fonctions sont : la perception, l'enregistrement, la reconnaissance et le pilotage de l'action. Celui de l'homme se distingue de celui de l'animal par sa capacité de réflexion et d'abstraction.

Très souvent les collaborateurs apportent des informations(idées)  exprimant leur savoir (connaissances), mais c'est au responsable de les classifier puis synthétiser en un ensemble dont il devient possible de comprendre le fonctionnement pour être capable d'anticiper ses évolutions.

Mkgt logo