Mark@gement

un management humaniste tendu vers les clients

Teilhard

Générique

Pour simplifier, le diagramme ci-contre représente une famille de client qui n'ont que deux désirs (x rationnel et x' irrationnel) que l'on va pouvoir satisfaire par une offre à deux composantes (y et y'), mais chaque client ayant sa propre pondération, les points se dispersent dans le plan.

Si l'on ne veut proposer qu'une seule offre, on va la positionner à peu près au centre du diagramme, mais les client les plus périphériques seront loin d'être satisfaits. L'idéal serait d'avoir autant d'offres que de clients … ce qui est irréaliste pour la quasi totalité des activités.

Pour échapper à cette vision simpliste de l'offre générique (qui a existé avant que l'économie de pénurie ait disparue : le client se pliait à ce qu'il trouvait), on va pouvoir utiliser la notion de segmentation opérationnelle.

Mkgt logo