Mark@gement

un management humaniste tendu vers les clients

Complexité
Pouvoirs

Il est fréquent qu'une décision doivent être prise à plusieurs (par exemple lors des points clés des processus). Tous les participants sont alors co-responsables de cette décision … ce qui ne veut pas dire qu'elle est la même pour tous.

On peut ainsi distinguer (dans mon langage) :

Orienter : donner les axes prioritaires qui guideront le choix des décisions. Engage la hiérarchie émettrice à respecter les décisions qui y seront conformes.

Recommander : s'efforcer de trouver des idées pertinentes à présenter de soi-même à celui qui devra décider. Ce dernier se doit de les prendre en compte.

Conseiller : répondre à une demande d'un décideur qui ne pose la question que si bon lui semble. Le conseilleur doit chercher à élaborer une solution adéquate.

Aviser : le décideur est tenu de consulter auparavant l'expert doté de ce pouvoir.

Décider : choisir parmi les solutions plausibles celle sur laquelle les efforts seront focalisés. Cette décision doit être conforme aux orientations … ce qui limite la liberté du décideur.

Exécuter : compte tenu des moyens alloués et de la décision, faire - ou faire faire - ce qu'il convient pour atteindre le résultat. Deux nuances :
conduire : animer une tâche d'exécution en étant le supérieur hiérarchique de ceux qui font le travail,
piloter : animer une tâche d'exécution sans être le supérieur hiérarchique de ceux qui font le travail.

Réguler : contrôler l'avancement du chantier avec deux types de pouvoir en cas de dérive par rapport au prévu :alerter qui de droit,prendre les mesures correctrices puis alerter.

Chaque type de responsabilité et donc de pouvoir, exige que celui qui la reçoit dispose de la marge de liberté correspondante. Il n’y a aucune responsabilité à exécuter un ordre dont les modalités d'exécution sont connues … sauf à le refuser vis-à-vis de sa propre conscience.

Mkgt logo